Comment sécher une usine de traitement de l'eau ?

Généralités sur les usines de traitement de l'eau

eau4

Les taux d'humidité des usines de traitement de l'eau peuvent être assez importantes. Dans ce cas la déshumidification est une question de protection et préservation des tuyaux d'eau, des pompes et de tout autre équipement, ainsi que du bâtiment lui même.

Si l'humidité relative est trop élevée, vous obtiendrez une quantité importante de condensation sur les surfaces métalliques. La peinture sur les tuyaux d'eau s'écaillera et la corrosion s'installera. Cela augmente les coûts de maintenance et réduit la longévité des installations et du bâtiment.

L'environnement humide accélère également la croissance de la moisissure. Les moustiques se développent dans l'atmosphère humide et déposent leurs œufs dans les réservoirs ouverts, rendant difficile la satisfaction des besoins.

Dans la plupart des cas, la température de l'eau est de 6-9°C et la température des tuyaux est en générale la même. Afin d'éviter la condensation, la température du point de rosée doit être plus basse que la température des tuyaux.

Normalement vous devriez maintenir une température à l'intérieur des usines de traitement de l'eau d'au moins 2°C supérieur à la température de l'eau. En même temps, vous devrez garder la valeur HR à un niveau relativement bas et pour y parvenir vous aurez besoin de déshumidification. D'habitude la ventilation est appliquée aux usines d'eau. Un renouvellement d'air entre 0.3 - 0.7 fois par heure est recommandé.

En général, la température à l'intérieur des usines de traitement de l'eau atteint rarement une température de 16-18°C grâce aux tuyaux d'eau froide et puisque le bâtiment se trouve d'habitude en souterrain. Cela signifie qu'une valeur HR au-dessous de 45% sera suffisante pour éviter la condensation pour l'année entière. Le Tableau ci-dessus indique la valeur HR maximale aux températures différentes pour éviter la condensation.

 

eau1

Le débit de déshumidification total à prévoir est déterminée par:

W(total) = W(réservoir d'eau) + W(ventilation)

avec : W(réservoir d'eau) = c x A x (Xsa - Xint)

W = g eau/heure
c = valeur empirique constante = 6,25 lorsque la température de l'air est d'au minimum 2°C plus élevée que la température de l'eau
A = Surface eau en m²
Xsa = Poids d'eau de l'air saturé à la température de l'eau (g eau/kg air)
Xint = Poids d'eau de l'air ambiant (g eau/kg air)


avec : W(ventilation) = ρ x V x n x (Xext -Xint)

ρ = Masse volumique de l'air de l'usine : 1,2 kg/m³
V = Volume de l'usine en m³
n = Taux de renouvellent de l'air
Xext = Poids d'eau de l'air extérieur en été (g eau/kg air)
Xint = Poids d'eau de l'air ambiant (g eau/kg air)


Calcul du besoin en déshumidification d'une usine d'eau

On souhaite déterminer le besoin en déshumidification nécessaire dans une usine de traitement d'eau, par exemple :

- Volume de l'usine : 300 m³
- Surface de l'eau : 40 m²
- Température de l'air : 15°C
- HR souhaitée : 50% HR
- Température de l'eau : 8°C
- Taux de renouvellement d'air : 0,3 Volume par heure

Déterminations à l'aide du diagramme de l'air humide :
- Teneur en eau dans l'air à la température de l'eau xsa = 7 g eau/kg air
- Conditions souhaitées : 15°C et 50% HR x1 = 5 g eau/kg air


 

eau2

Le calcul:

W(réservoir d'eau) = 6,25 x 40 x (7-5) = 500 g eau/heure
W(ventilation) = ρ x V x n x (x1-x2) = 1,2 x 300 x 0,3 x (10-5) = 540 g eau/heure
W(total) = 500 + 540 = 1,04 litre/heure

 

eau3

La température du point de rosée à 15°C et 50% HR est environ 5°C (Voir diagramme de l'air humide)

C'est à dire que la température de surface des tuyaux d'eau doit tomber à moins de 5°C pour que la condensation ne commence à se former.

Si la température de surface des tuyaux est de 8°C, AUCUNE condensation d'eau sur les tuyaux ne sera formée, car la température de ceux-ci est plus élevée que la température du point de rosée de l'usine.


Choix du matériel à mettre en oeuvre :

Recommandation: Deux CDT 60. Capacité: 0,6 litre/heure par appareil à 15°C/50% HR.

Il est extrêmement important d'avoir un contrôle complet sur la relation entre la température et l'Humidité Relative dans ce type de situation. Afin d'y parvenir, on recommande de régler l'hygrostat de chaque appareil CDT 60 à 55% HR (voir Tableau).

Cela permettra de contrôler automatiquement que les conditions de température et d'humidité soient toujours gardées à un niveau garantissant l'absence de condensation sur les tuyaux.