Pourquoi a-t-on besoin de déshumidifier l'air ?

Confort et productivité avant tout

Détecter la présence d'humidité

Les raisons et les signes principaux qui indiquent qu'une déshumidification de l'air est nécessaire sont:

- Apparition de moisissure
- Sensation d'inconfort et de froid
- Développement de micro-organismes
- Surfaces en métal impossible à peindre
- Équipements électroniques fonctionnant mal
- Apparition de corrosion
- Humidité sur les biens, parties de construction, des meubles, etc.
- Condensation sur les vitres côté intérieur


Dans tous ces cas de figure, vous devez réduire l'humidité relative de l'air. Cela peut être obtenu de plusieurs manières.
Durant une journée chaude avec une température ambiante de 20°C et 60% HR (humidité relative), la teneur de l'eau dans l'air est d'environ 8,5 g eau /kg air. Pour une pièce de 80 m³, cela représente 1 litre d'eau. Si la température pendant la nuit baisse à 0°C, plus de la moitié de la teneur d'eau dans l'air condensera et se transformera en buée. C'est-à-dire 5 g eau/kg air, équivalant à environ un demi litre d'eau condensée dans cette pièce de 80 m³. Cela peut provoquer toute sorte de détériorations importantes.

 

D1

L'air chaud contient plus d'humidité que l'air froid, et pendant très longtemps la méthode traditionnelle pour réduire l'humidité consistait à chauffer la pièce. Puis dans un second temps, d'ouvrir les fenêtres pour évacuer l'humidité. Cette méthode augmentait fortement le coût de l'énergie consommée.

Depuis quelques décennies le déshumidificateur permet de récuperer et de ventiler une pièce fermée, permettant ainsi d'obtenir un air sain pour un faible coût énergétique.

 

Le principe de base de la déshumidification suppose que la pièce soit fermée. Aucun ou peu d'air extérieur entre dans la pièce. L'air circule de façon continue à travers le déshumidificateur et l'humidité est condensée progressivement dans un réservoir d'eau sans aucune perte de chaleur vers l'extérieur. Ce principe de déshumidification est tout à fait le contraire de la méthode traditionnelle de chauffage et ventilation.

En plus de l'avantage évident d'une économie d'énergie le processus de déshumidification est plus simple à contrôler tant que la pièce reste fermée.

 

D2

Une consommation d'énergie réduite (environ 80% réduction en comparaison avec le chauffage et la ventilation traditionnels)
Risque réduit de déshumidification excessive et séchage du point critique quand la température est plus basse
Aucune perte d'énergie. L'énergie électrique du compresseur et du ventilateur est convertie en chaleur
Processus contrôlable alors quand la chambre est fermée.