Comment sécher un bâtiment en construction ?

Conseils pour un séchage professionnel

D1

La déshumidification est surtout appliquée pour sécher l'excès d'eau des matériaux sur un chantier.

En cas de séchage d'un bâtiment récemment bâti, vous devez également garder le renouvellement d'air à un niveau bas, mais le paramètre le plus important sera de considérer qu'elle est la teneur de l'eau contenue dans les différents matériaux utilisés. Quelque fois vous devrez respecter un délai de séchage et considérer le temps nécessaire pour finaliser le travail.

Dans le passé la construction d'un bâtiment moyen durait 6 à 9 mois et les matériaux de construction étaient séchés par ventilation naturelle lorsque le bâtiment était fini. Aujourd'hui la construction est plus rapide. Cela signifie que la déshumidification est nécessaire pour enlever l'eau en excès des divers matériaux de construction avant de l'occuper.

Lorsque vous choisissez un déshumidificateur pour faire sécher un bâtiment, vous devez considérer la quantité d'eau à extraire en fonction de la date de livraison de la construction.

Cela est en fait une tâche assez difficile. Dans certains cas il est possible d'évaluer la quantité d'eau des matériaux de construction à l'aide des tableaux.
Veuillez noter qu'en ce qui concerne le séchage d'un bâtiment récemment bâti tout peux évoluer en fonction des matériaux de construction utilisés pour les murs, sols et toitures.
La teneur d'eau des divers matériaux de construction est si différente d'un matériaux à l'autre, qu'une simple règle empirique ne serait pas suffisante.Veuillez consulter le tableau suivants:

Teneur en eau dans divers matériaux de construction (kg/m³)

D30

 

Dans l'exemple suivant, on cherche à calculer la charge de déshumidification nécessaire pour sécher en 30 jours, l'excès d'eau d'un bâtiment récemment construit.
Le bâtiment mesure 2,4 m de hauteur, 7 m de largeur et 16 m de longueur. Les murs et le plafond n'ont pas besoin d'être séchés, puisqu'ils sont réalisés en bois pré-séché. Le sol a quand même besoin d'être séché puisqu'il est réalisé en béton de 10 cm d'épaisseur, K 40 II.

Les données:

Période 30 jours Condition de séchage t = 20°C et 50% HR (moyenne entre l'humidité en début de séchage, soit 60% HR et l'humidité finale, soit 40% RH) Volume du bâtiment 2,4 x 7 x 16 = 268,8 m³ Matériaux Béton K 40 II, 10 cm

Le calcul:

Capacité du béton à être déshumidifié:
V = 16 x 7 x 0,1 = 11,20 m³

Teneur d'eau dans le sol en béton:
Q = 11,20 x 58 kg eau/m³ = 649,6 kg eau

On a besoin d'une capacité de déshumidification de 649,6 L d'eau en 30 jours:
W = 649,6/30 = 21,65 L/24 heures

On a besoin d'une capacité de déshumidification de 21,65 L/24 heures.

Recommandation: CDT 40. Capacité: 0,70 litre/heure à 20°C/50% HR. Un CDT 40 enlèvera 16,8 L/24 heures. Cela signifie que deux unités CDT 40 devraient pouvoir accomplir le travail.

Notez que le processus de séchage est plus rapide au début puisque la teneur en eau est très élevée lorsque vous démarrez le processus. Tandis que la valeur HR baissera, la capacité de déshumidification totale baissera également.

 

Lorsque la déshumidification est utilisée pour sécher les bâtiments et les matériaux, le déshumidificateur fonctionne en permanence. L'humidité relative de l'air baisse progressivement en permettant une évaporation supplémentaire des matériaux humides de la pièce. La quantité d'évaporation dépend de la température ambiante de la pièce, des matériaux et de l'humidité de l'air.

Un avantage du séchage par condensation est que le processus est stable et modéré. Quand vous avez le temps, le processus optimal de déshumidification est obtenu en maintenant une condition stable de 20°C et environ 40% HR dans le local. Comme cela, vous maintenez un parfait équilibre entre l'air sec du bâtiment et les matériaux de construction, évitant le séchage trop rapide des surfaces et des cavités.

Si vous rajoutez de la chaleur vous risquez de provoquer des dégâts aux matériaux qui seront séchés en surface mais pas en profondeur.

Il est important que le bâtiment soit bien fermé quand il est inoccupé. Vérifiez si le bâtiment est bien protégé contre la pluie et la neige. Vous devez ventiler le local quand celui-ci est occupé.

Si le renouvellement de l'air, à l'intérieur du local n'est pas contrôlé, le changement de la température ambiante et l'humidité rend le processus plus difficile à contrôler.

Durant l'hiver, l'air froid extérieur contient une très petite quantité d'eau, et l'humidité relative n'augmente pas, même si le renouvellement d'air est important. La consommation d'énergie toutefois augmentera énormément car vous aurez besoin de chauffer l'air froid venant de l'extérieur. Durant l'été, si le bâtiment n'est pas fermé, la teneur en eau de l'air peut augmenter considérablement, et cela vous obligera à extraire plus d'eau du bâtiment.

Dans la plupart des cas, l'humidité est concentrée dans les caves ou dans les zones où l'eau est utilisée sur le chantier, ex. peinture, travaux avec ciment, carrelage etc. Installez vos déshumidificateurs dans ces endroits, ils sont très utiles.